Libérer son génie créatif pour donner le meilleur de soi-même : entretien avec un directeur de la création — Dropbox Business Blog France

Libérer son génie créatif pour donner le meilleur de soi-même : entretien avec un directeur de la création
Partager 
30. septembre 2018 — 7 min de lecture

Libérer son génie créatif pour donner le meilleur de soi-même : entretien avec un directeur de la création

"Que vous soyez salarié ou à votre compte, créer n'a jamais été aussi simple. Certes, les circonstances ne seront jamais idéales, car le budget sera toujours trop serré et vous ne vous sentirez jamais vraiment 'prêt', mais vous devez surmonter la peur de l'échec." — Ian Wharton, directeur de la création chez AKQA et auteur du livre "Spark for the Fire: How youthful thinking unlocks creativity"

Grâce aux nouvelles technologies qui éliminent les silos, tant au niveau de l'entreprise qu'au niveau personnel, il n'a jamais été aussi simple de créer, partager et développer des contenus. L'innovation technologique a transformé notre façon de travailler en nous libérant des contraintes géographiques. Cette simplicité nous permet de travailler facilement avec les personnes les plus talentueuses du monde et encourage une nouvelle forme de créativité. Alors comment libérer votre génie créatif et donner le meilleur de vous-même ?

Ian Wharton est directeur de la création chez AKQA, l'une des plus grandes agences créatives du monde. Il supervise une quantité phénoménale de projets, tout en veillant à créer un environnement de travail propice à la création pour ses équipes réparties dans le monde entier. Son travail dans le développement d'applications et la création de courts-métrages d'animation a été plusieurs fois récompensé.

Nous avons rencontré Ian Wharton pour savoir ce que la créativité signifiait pour lui, comment il parvenait à la stimuler et quels étaient ses conseils pour favoriser la créativité et la collaboration entre des équipes réparties dans différents pays.

Que signifie l'énergie créative pour vous ?

Pour moi, c'est synonyme d'épanouissement. D'après mon expérience dans la constitution d'équipes créatives dans deux pays, cela consiste généralement à apprendre ou à essayer quelque chose de nouveau. Les récompenses et les gains financiers ne doivent pas être une fin en soi. Et pour être épanoui dans son travail, il est nécessaire de se fixer des victoires à remporter. Sans accomplissement personnel, les personnes créatives auront toujours le sentiment de perdre leur temps et de gaspiller leur énergie.

Comment voyez-vous la créativité dans un futur proche ?

Je suis persuadé que la créativité peut s'appliquer à bien des domaines. J'ai toujours pensé que la créativité était transférable. La polyvalence favorise l'épanouissement à long terme et permet de poser une base de référence qui accroît continuellement la valeur de votre travail. Le monde a besoin de personnes créatives aux profils variés. De personnes qui ont envie de tirer parti des circonstances inattendues. L'idée fausse selon laquelle il est nécessaire de se spécialiser dans une discipline prive la société et les individus d'une puissante source de créativité.

Repensez à un projet où vous avez donné le meilleur de vous-même. Quel était-il et comment avez-vous atteint votre objectif ?

Je pense toujours que le court-métrage d'animation Solar (2007) fait partie de mes meilleures réalisations. Je dirais que ce film est avant tout le résultat d'un travail passionné. C'est un projet dans lequel je me suis totalement investi, sans aucune restriction créative. Chaque jour apportait son lot de défis à relever et de victoires remportées, au point que nous avons gagné un Royal Television Society Award. Pour conclure, je dirais que je me suis investi corps et âme dans ce projet et qu'il n'y a pas d'autre solution pour réussir.

Parmi les projets sur lesquels vous et votre équipe avez travaillé, quels sont ceux que vous définiriez comme vraiment innovants ou subversifs ?

Notre projet le plus évident en termes d'impact culturel est probablement "20 Minute Meals" de Jamie Oliver. Nous avons travaillé sur ce produit en collaboration avec Jamie en 2009 lorsque le secteur du développement d'applications n'en était qu'à ses balbutiements. Notre application est celle qui a généré le plus de revenus et celle qui fut la mieux notée de sa génération, avec plus de 20 millions de téléchargements. Elle a remporté un Apple Design Award et elle a permis à Jamie de se retrouver en couverture du magazine Wired avec ce titre : "Comment Jamie a conquis le monde des applications". À cette époque, notre entreprise, Zolmo, comptait seulement trois employés. Notre succès est la preuve qu'une petite équipe polyvalente peut accomplir de grandes choses si elle sait prendre des risques.

Pourquoi le travail d'équipe et la collaboration sont-ils importants dans votre domaine d'activité ?

Tous les projets sont le fruit d'un effort collectif. Au minimum, la collaboration vous aide à prendre du recul, vous permet de trouver du soutien, vous responsabilise par rapport à vos ambitions et élargit votre perspective. L'une des choses les plus difficiles que j'ai apprises en tant que jeune créatif et que j'apprends toujours à l'heure actuelle, c'est parvenir à atteindre un équilibre entre le sentiment d'accomplissement personnel et l'optimisation du potentiel d'un projet grâce à la participation d'autres personnes. Ceci étant, la créativité est une histoire de collaboration, mais elle ne doit pas être démocratique.

Dans votre domaine d'activité, quels obstacles peuvent bloquer (ou perturber) votre flux créatif ?

En ce monde, les forces capables de perturber la créativité sont plus nombreuses que celles qui peuvent la nourrir. Un des obstacles les plus importants est le fardeau de la certitude, une caractéristique de plus en plus fréquente dans le secteur de la création publicitaire qui, j'en ai l'impression, risque de devenir le secteur créatif le plus réfractaire au risque. Généralement, cela est dû au fait que le rôle et la valeur des données sont mal compris. Pour favoriser la créativité, il faut que le succès soit possible, mais pas nécessairement garanti. Exiger des garanties revient à se baser sur ce que l'on a déjà fait et à obliger les créatifs à se répéter au lieu d'innover, ce qui, au final, se révèle généralement contre-productif.

Comment la technologie a-t-elle modifié ou influencé votre processus créatif ?

Elle a clairement eu une influence sur les opportunités. À 16 ans, j'ai commencé à créer des sites Web pour des clients dans ma ville d'origine, Preston, au nord-ouest de l'Angleterre. Pour moi, il était clair qu'Internet pouvait être un atout pour les entreprises et je voulais jouer un rôle dans cette révolution. Dix-sept ans plus tard, mon processus créatif est toujours alimenté par les nouvelles opportunités apportées par les technologies, avec une intensité accrue.

Mais cette révolution comporte un piège cruel qui consiste à utiliser la technologie uniquement pour son aspect pratique. La technologie ne devrait jamais l'emporter sur une idée ou un concept. Elle ne devrait jamais vous faire oublier l'empathie pour les personnes avec lesquelles vous souhaitez communiquer. La créativité qui place la technologie au-dessus de tout est expérimentale, mais éphémère et, au final, inefficace.

Vous et votre équipe utilisez-vous Dropbox ? Le cas échéant, pouvez-vous nous dire comment ?

Cela fait maintenant environ huit ans que j'utilise Dropbox. Pour moi, Dropbox est à la fois invisible et indispensable. Dropbox m'a permis de collaborer de toutes les façons possibles et de mettre en place des méthodes de travail efficaces avec des équipes réparties dans le monde entier. Dropbox a amélioré ma productivité et, peut-être de façon plus concrète, m'a tiré de mauvais pas à de nombreuses reprises en me permettant d'accéder à tous mes documents, quel que soit l'endroit où je me trouve.

Quel conseil donneriez-vous à un [jeune] entrepreneur qui souhaite se lancer dans ce secteur ?

Surmontez la peur de l'échec. Que vous soyez salarié ou à votre compte, créer n'a jamais été aussi simple. Aujourd'hui, diffuser, publier ou distribuer le fruit de l'imagination est à la portée de tous et les personnes créatives n'ont guère d'autre choix que de concrétiser leurs idées. Certes, les circonstances ne seront jamais idéales, car le budget sera toujours trop serré et vous ne vous sentirez jamais vraiment 'prêt', mais vous devez surmonter la peur de l'échec.

Découvrez d'autres témoignages sur la créativité dans la section de notre blog dédiée à la créativité.

 

Plus dans la catégorie Témoignages

Remarque : nous publions parfois des articles relatifs à des produits et fonctionnalités avant leur lancement officiel.
La date de disponibilité et les caractéristiques exactes de ces produits et fonctionnalités peuvent être différentes des informations présentées ici.
Toute décision d'achat doit tenir compte des fonctionnalités actuellement disponibles.