L'université de Sydney sécurise la collaboration avec Dropbox — Dropbox Business Blog France

L'université de Sydney sécurise la collaboration avec Dropbox
Partager 
7. août 2018 — 4 min de lecture

L'université de Sydney sécurise la collaboration avec Dropbox

Classée parmi les 100 meilleures universités du monde, l'université de Sydney accueille quelques-uns des chercheurs les plus talentueux de notre époque au sein de ses équipes de recherche multidisciplinaires. Ensemble, ils travaillent sur les plus grands problèmes mondiaux. Voici comment ils utilisent Dropbox pour fluidifier et sécuriser la collaboration.

Résoudre les plus grandes problématiques mondiales

Lorsqu'elles entreprennent des recherches, les équipes de l'université de Sydney adoptent une vision globale. Premièrement, elles abordent le problème sous tous les angles possibles. Puis elles font appel à l'expertise et au talent de spécialistes dans différentes disciplines. Résoudre des problèmes de façon créative ne se fait donc pas chacun de son côté. Un chirurgien peut, par exemple, travailler avec un ingénieur afin de développer une technologie de réalité augmentée dans le but d'observer une tumeur lors d'une opération. Un archéologue peut travailler avec un spécialiste en imagerie médicale pour étudier en détail l'intérieur d'une urne égyptienne sans en déplacer le contenu.

Comme l'explique Mike Day, DSI de l'université de Sydney : "Aujourd'hui, la créativité ne se limite plus à la faculté des arts".

Les plus grandes idées requièrent une approche multidisciplinaire.

— Dr Jeremy Hammond, directeur des initiatives stratégiques, université de Sydney

Collaborer sur des recherches de renommée mondiale

Avant d'utiliser Dropbox Business, l'université faisait face à un vrai défi : réduire la fragmentation de ses plateformes de stockage de données. Elle disposait d'une solution de partage de fichiers qui était peu utilisée par le personnel, notamment les équipes de recherche, qui préféraient utiliser la version gratuite de Dropbox. La plateforme était donc de facto l'outil de partage de fichiers et de collaboration de référence dans l'établissement. À cause de cette utilisation non approuvée des comptes Dropbox gratuits, la visibilité et la gestion des données des recherches étaient limitées, ce qui représentait un énorme risque pour l'université.

Après avoir réalisé une analyse poussée des risques et de la concurrence, puis interrogé la communauté des chercheurs, il a été décidé de déployer Dropbox Business pour l'ensemble des chercheurs, des professeurs, des étudiants et du personnel administratif de l'université. Ce déploiement a été une réussite pour les chercheurs comme pour les gestionnaires des données, qui bénéficient désormais d'une meilleure visibilité et d'un plus grand contrôle sur les données des recherches.

Le choix [de passer à Dropbox Business] s'est fait facilement, car de nombreux professeurs et étudiants avaient déjà adopté Dropbox.

— Mike Day, DSI, université de Sydney

 

Adopter une plateforme de collaboration de référence

Comment sécurise-t-on et facilite-t-on la collaboration dans un établissement dont l'infrastructure informatique doit accommoder 100 000 personnes ? Il faut se rendre compte que cela correspond à la population d'une ville australienne de bonne taille. L'université de Sydney avait besoin d'une plateforme simple d'utilisation et hautement compatible afin de faciliter la collaboration entre le personnel de l'université et les étudiants, mais aussi avec les partenaires externes situés dans le monde entier. Elle a donc opté pour Dropbox.

Des outils comme Dropbox nous permettent de vraiment sécuriser les données du corps professoral.

— Mike Day, DSI, université de Sydney

Mike Day, DSI de l'université de Sydney, explique que l'objectif de l'établissement était de créer un environnement où le personnel et les étudiants peuvent s'épanouir. Adopter une plateforme de collaboration de référence était une étape cruciale pour atteindre l'excellence dans l'apprentissage et la recherche. "Les universités ne peuvent pas réussir sans avoir recours à la collaboration. La technologie et l'innovation numérique sont des éléments fondamentaux de l'expérience d'apprentissage unique qu'offre l'université de Sydney. Notre personnel participe à des recherches multidisciplinaires et a de plus en plus besoin de collaborer avec les différents services de l'université. Dropbox accélère ce processus."

L'université de Sydney n'est qu'un exemple parmi les 6 000 établissements d'enseignement dans le monde qui ont optimisé la collaboration grâce à Dropbox. Pour en savoir plus, téléchargez notre eBook sur la collaboration.

Photos de Josh Flavell

Plus dans la catégorie Témoignages

Remarque : nous publions parfois des articles relatifs à des produits et fonctionnalités avant leur lancement officiel.
La date de disponibilité et les caractéristiques exactes de ces produits et fonctionnalités peuvent être différentes des informations présentées ici.
Toute décision d'achat doit tenir compte des fonctionnalités actuellement disponibles.