Raconter l'histoire architecturale de Chicago — Dropbox Business Blog France

Raconter l'histoire architecturale de Chicago
Partager 
7. octobre 2018 — 5 min de lecture

Raconter l'histoire architecturale de Chicago

Saviez-vous que le premier gratte-ciel du monde avait vu le jour à Chicago ? Et que la ville avait influencé l'architecture mondiale tout au long du XXe et du XXIe siècles ?

L'agence de design londonienne Four Zero One a reçu pour mission de révéler l'héritage architectural de Chicago à travers un mapping vidéo 3D interactif destiné au nouveau bâtiment du Chicago Architecture Center.

Voici comment l'agence Four Zero One a réussi à mettre sur pied cette exposition.

Révéler l'histoire architecturale de Chicago

Connue sous le nom de Windy City, Chicago a été fondée en 1830 le long des rives sud-ouest du lac Michigan, par moins de 200 personnes. Les secteurs manufacturiers, financiers, commerciaux et culturels se sont rapidement développés, entraînant une croissance phénoménale. Mais c'est l'incendie de 1871 qui a fait connaître la ville sur le plan architectural. L'incendie s'est propagé le long d'un couloir de six kilomètres, jetant 100 000 personnes à la rue et détruisant 17 500 bâtiments. En quelques jours seulement, un tiers de la richesse de la ville est parti en fumée. Et pourtant, la ville a réussi à renaître de ses cendres. De nombreux architectes sont venus y chercher du travail, ce qui lui a permis de se reconstruire. C'est ainsi que l'héritage architectural de Chicago est né.

Se glorifiant des plus hauts bâtiments du monde, tels que la Willis Tower (anciennement Sears Tower, 442 mètres) et le 875 North Michigan (anciennement John Hancock Center, 343 mètres), et abritant certains des cabinets d'architectes les plus connus du monde, l'héritage architectural de la ville continue de prospérer. Four Zero One avait fort à faire pour aider le Chicago Architecture Center à transmettre cette histoire et ce savoir-faire aux futures générations.

Mettre en place une exposition architecturale interactive

Les responsables du Chicago Architecture Center (CAC) avaient à cœur de créer un événement mémorable en montrant la ville sous un nouveau jour. En plus de la superbe visite en bateau déjà proposée, ils souhaitaient que les visiteurs aient envie d'entrer dans le nouveau centre et qu'ils interagissent avec l'héritage architectural de la ville.
“Nous avons été invités à participer au projet à cause de notre collaboration avec le NLA (New London Architecture) à Londres. Il importait peu que nous soyons basés à Londres. Grâce aux outils de collaboration comme Dropbox Business et Skype, la distance n'est plus un facteur décisionnel dans le processus d'appel d'offres. Ce qui compte, c'est l'expérience qu'on peut apporter dans un projet", déclare Matt Quinn, directeur de la création chez Four Zero One. "Le CAC voulait créer quelque chose de différent et de captivant, qui laisserait une impression durable. Nous avons proposé plusieurs idées pour que les visiteurs puissent interagir avec la ville tout en faisant en sorte que cela ait du sens."

La nouvelle galerie de Chicago propose une exposition immersive, où les visiteurs peuvent interagir directement avec une impressionnante maquette de la ville (plus de 4 000 bâtiments) et se plonger dans un film retraçant l'histoire architecturale de Chicago grâce à un mapping vidéo 3D projeté en surface de la maquette. "En collaboration avec le CAC, nous avons étudié toutes les données que nous avons pu trouver sur la ville, en nous concentrant toujours sur les informations qui nous semblaient les plus intéressantes pour les visiteurs, par exemple la trajectoire et la vitesse du Grand incendie de Chicago. Le personnel du CAC nous a ensuite mis en contact avec des personnes en mesure de partager des sources de données précises", indique Matt Quinn. "Une fois toutes ces données mappées, nous avons cherché les tendances et les histoires que nous pourrions visualiser afin que les visiteurs comprennent rapidement les principales forces à l'œuvre dans une ville aussi dynamique que Chicago. Nous savions que le meilleur moyen serait d'utiliser différents projecteurs pour mapper des données visuelles sur la maquette de la ville."

"Nous voulions montrer à quel point la ville avait été dévastée par le Grand incendie afin que les visiteurs se rendent vraiment compte, à la fois physiquement et émotionnellement, de ce qui s'était passé au cours de l'incendie et ensuite, pendant la reconstruction de la ville", poursuit Matt Quinn.

Collaborer avec le Chicago Architectural Center pour lui donner vie

Donner vie à un projet de cette ampleur exige une collaboration et des efforts considérables de la part de nombreuses personnes réparties dans le monde entier. "Lors de projets de cette complexité, l'interaction joue un rôle majeur tout au long du processus (entre les designers et les conservateurs) afin de rendre l'exposition aussi visuellement intéressante que possible pour les visiteurs", poursuit Matt Quinn. "Même si en six mois, notre équipe ne s'est rendue à Chicago qu'une seule fois, nous avons collecté et trié des milliers de giga-octets de données, partagé un nombre incalculable de fichiers avec l'équipe du CAC et ajouté des centaines de contenus finalisés à notre dossier d'équipe 'Chicago Gallery'."

Le nouvel espace d'exposition du Chicago Architecture Center a ouvert ses portes le 31 août. Découvrez plus d'informations sur l'exposition ou achetez vos tickets ici.

Plus dans la catégorie Témoignages

Remarque : nous publions parfois des articles relatifs à des produits et fonctionnalités avant leur lancement officiel.
La date de disponibilité et les caractéristiques exactes de ces produits et fonctionnalités peuvent être différentes des informations présentées ici.
Toute décision d'achat doit tenir compte des fonctionnalités actuellement disponibles.