Changer votre culture d'entreprise pour soutenir votre transformation digitale — Dropbox Business Blog France

Changer votre culture d'entreprise pour soutenir votre transformation digitale
Partager 
14. octobre 2019 — 6 min de lecture

Changer votre culture d'entreprise pour soutenir votre transformation digitale

Il est facile de croire que la transformation de votre organisation ne passe que par les technologies et processus en place. Après tout, quand on mentionne le mot "transformation", on pense immédiatement à la transformation digitale.

Il est toutefois important de reconnaître l'importance de la culture d'entreprise dans tout changement : en effet, ce sont les modèles de pensée et de comportement, les valeurs et les caractéristiques communs à une organisation qui influencent sa capacité à innover et à adopter les nouvelles technologies. En cela, la culture peut être formée et transformée. Et devenir la force positive derrière une transformation plus globale de l'entreprise.

Quels sont alors les principaux leviers de la transformation culturelle ? Nous examinons dans cet article les 5 meilleures façons de changer votre culture d'entreprise pour mener une transformation efficace.

Mettez en place une approche orientée client

Une focalisation excessive sur la technologie et les processus internes peut facilement entraîner une perte de vue du client. Il est donc important de garder à l'esprit que le processus de transformation consiste essentiellement à aligner vos principaux objectifs sur les attentes de vos clients.

Que désirent-ils ? Quelles sont leurs motivations ? Qu'attendent-ils du produit offert par votre organisation ? Comment l'utilisent-ils ? Comment pouvez-vous améliorer leur expérience et leur interaction avec vos collaborateurs au quotidien ? Telles sont les questions que vous devez vous poser lors de vos discussions autour de la transformation. Il s'agit donc d'aider vos équipes à développer une empathie plus profonde envers vos clients et leurs attentes.

Formez vos managers

On croit souvent que les valeurs influencent les managers, qui vont se les approprier et les diffuser naturellement. Mais c'est une erreur. Il est fondamental de former les managers pour qu'ils incarnent ces valeurs. Ce sont eux qui transmettent la culture à leur équipe : leur rôle est d’instaurer la confiance. Et même si certaines qualités autour du "savoir-être" sont innées, cela ne s'improvise pas.

Certaines entreprises ont donc mis en place des programmes internes de formation de leurs managers, à l'instar d'Amazon ou de Bonobos. La première offre une formation intensive d’un mois pour ses futurs managers, en les faisant passer par un éventail de postes pour comprendre la structure interne et les process en place. La seconde offre un programme appelé "Managing for Success", qui dote les managers des compétences essentielles à la gestion de leurs équipes.

Il est également essentiel de s'assurer que vos managers passent d'un modèle de délégation traditionnel à un style de leadership plus orienté sur l'autonomie, le soutien et l'apprentissage en continu de leurs équipes. Cela contribuera à créer une culture où les collaborateurs se sentiront plus en sécurité et plus à l'aise pour expérimenter, mais aussi pour faire des erreurs et en tirer les leçons nécessaires.

Véhiculez et défendez le droit à l'erreur

Cette valorisation de l'échec et des erreurs a été adoptée par de nombreuses entreprises, comme Dropbox mais aussi PayPal, Foursquare ou Capital One. Elles organisent en effet des hackathons réguliers, qui leur permettent de mobiliser la créativité et l’ingéniosité d'équipes multidisciplinaires afin de se recentrer sur l’innovation et de concevoir les solutions qui répondront aux futurs défis commerciaux de l’entreprise.

Durant ces hackathons, toutes les équipes se consacrent exclusivement au développement de nouveaux projets (interne ou externe) en poursuivant un objectif d'innovation : par exemple, améliorer un processus non satisfaisant, construire un comité dédié à l'état des lieux de la politique RSE, ou encore analyser ce qui ne fonctionne pas dans l'expérience client pour pouvoir améliorer la situation. L'idée est de prendre du temps pour résoudre des problèmes et lancer de nouveaux projets de manière créative. Chez Dropbox, environ 30 % des innovations produit sont issues du travail réalisé lors de ces Hack Weeks.

Les échecs doivent également être valorisés. Dans certaines entreprises, ils sont considérés comme un aléa normal du développement d'un projet. Des fail awards peuvent également être organisés : l'équipe qui a rencontré un échec le présente en expliquant ses raisons et en est récompensée. L'échec est ainsi pleinement intégré à la culture de l'entreprise.

Cultivez la transparence et expliquez le changement à vos collaborateurs

Il est important de toujours expliquer le changement et de démontrer la nécessité de changer. En effet, il peut arriver que vos collaborateurs montrent une certaine résistance au changement. Ces réticences peuvent être dues à une mauvaise diffusion des messages ou à un mauvais management. La résistance au changement peut provenir d’un manque d’explication sur les raisons mêmes du changement.

Dans ces cas, il peut être intéressant de mener de mini-sondages internes sur la stratégie de l’entreprise. Ces sondages peuvent donner lieu à des changements de cap, préconisés par les collaborateurs au travers de leurs contributions. Cette approche "bottom-up", du terrain jusqu’au management, permet à tous les collaborateurs de se sentir inclus dans la stratégie de l’entreprise, et encourage leur participation aux objectifs de l’entreprise. Cette inclusion donnera à vos équipes l’envie et la motivation d’initier et de développer le changement ensemble, et pas uniquement de l’appliquer sans réel partage ou communication.

Utilisez des outils qui poussent au changement

Une partie de la culture est liée à "la manière de travailler", c'est-à-dire aux processus : cette partie-là peut facilement changer. En effet, les processus peuvent être modifiés sans que la culture fondamentale ne change.

Vous pouvez donc commencer par mettre en place des outils et processus qui simplifient la vie de vos collaborateurs et leur confèrent plus d'autonomie. Ce faisant, ils se sentiront plus libres d'essayer de nouvelles choses, d'échouer et de recommencer, entraînant un cycle vertueux d'innovation nécessaire à toute transformation.

Des outils tels que Slack, Zoom ou encore Dropbox Paper peuvent ainsi être adoptés facilement en interne : ce sont des outils très simples d’utilisation, pensés pour les utilisateurs et qui encouragent plus de souplesse et d’indépendance dans leur travail au quotidien. Ils leur permettent également d'échanger sans avoir besoin d'une validation finale, car ces outils favorisent le mode itératif : une approche en phase avec le mode de management de l'entreprise.

La culture est le pilier de toute bonne transformation

La transformation digitale à l'échelle de l’entreprise ne peut être initiée sans une culture d'entreprise appropriée. Pour être plus rapide, plus agile et plus innovant, vous devrez créer un espace ouvert où l'expérience de vos employés et de vos clients règne en maître, où vos collaborateurs ont droit à l'erreur et où l'innovation occupe une place centrale.

Plus dans la catégorie L'actualité des secteurs

Remarque : nous publions parfois des articles relatifs à des produits et fonctionnalités avant leur lancement officiel.
La date de disponibilité et les caractéristiques exactes de ces produits et fonctionnalités peuvent être différentes des informations présentées ici.
Toute décision d'achat doit tenir compte des fonctionnalités actuellement disponibles.