Boîte à outils Virtual-First : préserver son bien-être en télétravail — Dropbox Business Blog France

Boîte à outils Virtual-First : préserver son bien-être en télétravail
Partager 
17. novembre 2020 — 10 min de lecture

Boîte à outils Virtual-First : préserver son bien-être en télétravail

Le monde du travail évolue à une vitesse vertigineuse. Quand travailler, où travailler, comment travailler…  Les règles et les attentes en la matière fluctuent, et cela peut être déroutant. Chez Dropbox, nous passons au Virtual-First. En d'autres termes, nos équipes travailleront majoritairement à distance, avec des rassemblements en personne réservés à la collaboration en équipe (dès qu'il n'y aura plus de risques sanitaires). Nos habitudes sont bouleversées, mais nous apprenons à nous adapter petit à petit. Nous avons rédigé quelques principes basés sur nos expériences récentes et avons inclus des ressources qui vous permettront de vous adapter à ce nouveau mode de travail. Voici notre boîte à outils Virtual-First, que nous viendrons alimenter au fur et à mesure de nos découvertes. Cet article aborde le bien-être en Virtual-First.


Adopter des habitudes saines et s'y tenir n'est pas évident en temps normal, et ça l'est encore moins en pleine pandémie, avec des modes de travail qui s'en trouvent chamboulés. Dans une étude récente, des employés ont indiqué que les avantages du travail à distance l'emportent sur les inconvénients, mais ils rapportent tout de même des niveaux de stress plus élevés. Bonne nouvelle : faire de son bien-être une priorité constitue l'un des meilleurs moyens de combattre ce stress. Dans cette section, nous allons vous expliquer comment travailler à distance de manière saine.

💺 Créez un environnement de travail plus agréable

Votre bureau a beau se trouver dans votre salle à manger, ce n'est pas une raison pour ne pas vous sentir au travail. Organiser spécifiquement votre espace de travail et investir dans du matériel de base peut vous permettre de séparer votre vie personnelle de votre vie professionnelle, même si elles partagent la même pièce.

Choisissez un espace de travail
Travailler au même endroit chaque jour vous aidera à vous concentrer. Essayez de trouver un espace au calme, de préférence hors de votre chambre. Si vous habitez dans un petit appartement, installez par exemple votre bureau près d'une fenêtre, ou bien dans un coin où personne n'a l'habitude de circuler, afin d'éviter au maximum les distractions.

Équipez-vous d'un siège confortable
Un siège de bureau bien conçu c'est bien, mais inutile d'investir dans du mobilier de luxe pour éviter une visite chez le chiropraticien. Essayez de trouver un siège avec une assise droite et rembourrée. Évitez de travailler depuis votre lit ou votre canapé toute la journée.

Travaillez debout
Rester assis trop longtemps n'est pas idéal pour la santé. Essayez de vous lever et de faire quelques pas toutes les 30 minutes. Vous pourriez également investir dans un standing desk, comme l'un de ceux-ci.

Équipez-vous d'un casque à réduction de bruit
Si l'idée de vous couper du bruit de vos enfants ou de la circulation vous fait rêver, essayez d’utiliser un casque à réduction de bruit.

Faites de votre espace un sanctuaire

Un espace de travail qui vous motive peut améliorer votre journée tout autant qu'un bureau fonctionnel. Des petits détails, comme des plantes, des photos de famille ou des œuvres d'art peuvent être une source d'inspiration et de motivation.

⏰ Fixez de meilleures limites

Il est difficile d'éviter les distractions chez soi (enfants, placards à gâteaux), mais il est tout à fait possible de s'organiser en conséquence. La pandémie complique considérablement les choses, mais nous allons nous améliorer au fil du temps. Se fixer des limites pour votre journée de travail peut vous aider à moins vous éparpiller et vous laisser plus de temps pour recharger vos batteries.

Habillez-vous
Enfiler un vrai pantalon le matin vous réveillera et vous donnera plus d'assurance. Et n'oubliez pas de vous brosser les dents.

Instaurez des routines avant et après le travail
De petits rituels simples, comme ranger votre bureau ou éteindre votre ordinateur à la fin de la journée, enverront un message clair à votre cerveau : la journée de travail est officiellement terminée. Vous pourrez ainsi y retourner frais et dispos le lendemain.

Répartissez le travail
Réaliser plusieurs tâches en même temps nous rend moins productifs. Essayez de réserver une partie de votre journée au travail qui demande beaucoup de concentration (comme la planification stratégique, le codage, l'écriture) et une autre aux réunions et aux tâches administratives. Lorsque vous avez la tête dans le guidon, pensez à lancer un minuteur de 90 minutes ou essayez la technique Pomodoro (25 minutes de travail, 5 minutes de pause), afin de vous concentrer sur une chose à la fois.

Désactivez les notifications
Des appareils qui sonnent ou vibrent à longueur de journée sont les pires distractions qui soient. Si vous avez besoin de vous détendre le soir ou de vous concentrer la journée, essayez de désactiver les notifications pendant une période donnée. Si vous craignez de manquer un message ou un appel important, désactivez les notifications sur votre écran de verrouillage, mais laissez-les s’afficher dans le volet des notifications (ou l'équivalent sur votre plateforme mobile).

Fixez un horaire de fin de journée pour toute l'équipe
Les limites sont plus faciles à respecter lorsque tout le monde est sur la même longueur d'onde. Voyez ce qui se produit si vous définissez un couvre-feu à 18h chaque soir dans votre fuseau horaire et que vous essayez de ne pas envoyer de message ou de commentaire une fois cette heure passée. Si vous préférez rédiger le soir, préparez vos brouillons pour le lendemain.

Communiquez
Une fois vos limites fixées, veillez à en faire part à votre responsable, à vos collègues et à votre famille. Cela leur permettra de mieux vous soutenir.

🌟 Prenez soin de vous

Pour rester en bonne santé, certains comportements fonctionnent presque toujours, même à petite dose. Concentrons-nous sur l'essentiel :

Accordez-vous de la compassion
Être indulgent envers soi-même n'est pas un conseil farfelu. C'est un antidote éprouvé contre le stress et la dépression étroitement lié à des niveaux de productivité et de résilience élevés. Lorsqu'il vous arrive de faire une erreur ou de ne pas venir à bout de votre liste de tâches, êtes-vous critique envers vous-même ? Si tel est le cas, respectez-vous et soyez plus compréhensif, comme si vous aviez affaire à un ami qui traverserait une période difficile.

Recherchez des liens sociaux positifs
Des relations sociales solides sont l'un des indicateurs les plus importants de longévité et de santé. Qu’il s’agisse d’un rendez-vous hebdomadaire ou d’une discussion de cinq minutes par SMS, prendre du temps pour vos amis et vos êtres chers est l'un des meilleurs moyens de se sentir bien.  

Bougez
Faire régulièrement de l'exercice présente de nombreux avantages. Cela régule l'humeur, permet de contrôler son poids, améliore les capacités cognitives et favorise un bon sommeil, entre autres. Essayez de bouger un peu chaque jour, même pour une simple balade dans votre quartier.

Prenez soin de votre santé mentale
Tout comme la forme physique, la santé mentale a un impact significatif sur les niveaux de productivité et de satisfaction générale. Il existe désormais une multitude de services de thérapie et de coaching en ligne, ainsi qu'une grande variété d'autres ressources comme les applications permettant de pratiquer la méditation et la respiration-relaxation. Si vous vous sentez stressé ou déprimé, rechercher du soutien est une manière intelligente de prendre soin de vous. (Responsables : Si vous remarquez qu'un des membres de votre équipe va mal, cherchez des moyens de lui venir en aide.)

Dormez
D'après le spécialiste du sommeil Mathew Walker, "Il n'y a a priori aucun organe majeur ni aucun processus cérébral dont le fonctionnement n'est pas optimisé par un bon sommeil (et détérioré en cas de manque)". Loin de constituer un excès, la recherche montre que dormir entre 7 et 9 heures par nuit est essentiel à la régulation de notre système immunitaire, de notre productivité, de notre poids, de notre humeur, de notre glycémie, et plus encore. En conclusion : on ne badine pas avec son sommeil. Pour passer une nuit réparatrice :

  • Couchez-vous et levez-vous à la même heure chaque jour.
  • Remplacez les ampoules LED de votre chambre (la lumière bleue perturbe le sommeil).
  • Maintenez votre chambre à une température fraîche (moins de 18 °C dans l’idéal : la température de votre corps doit baisser de quelques dixièmes de degré pour que ce dernier initie la phase de sommeil).
  • Tamisez les lumières et éteignez tous les écrans une heure avant de vous coucher.
  • Ne vous couchez pas ivre (l'alcool bloque le sommeil paradoxal).
  • Évitez la caféine après 13h.

Programmez du temps pour vous
Programmer des rendez-vous pour prendre soin de soi via la méditation ou le sport peut aider certaines personnes à s'y tenir. Essayez de réserver des créneaux dans votre calendrier pour ces activités et traitez-les aussi sérieusement que des réunions professionnelles.

🌴 Rechargez vos batteries régulièrement

Les athlètes professionnels savent que le repos fait partie intégrante de l'entraînement. Apprendre à gérer votre énergie, et pas seulement votre temps, augmentera votre résilience sur le long terme.

Arrêtez-vous avant de vous épuiser
Lorsque vous avez un délai à tenir ou que vous avez la tête dans le guidon, il est parfois tentant de sauter le déjeuner, pour pousser jusqu'à 15h, heure à laquelle vous levez enfin les yeux, énervé, affamé et désorienté. Faites attention à votre énergie tout au long de la journée. Notez lorsque vous êtes dans votre zone de performance optimale (stimulé, mais pas exténué). Si vous ne vous sentez pas stimulé, essayez de vous concentrer davantage sur votre tâche. Si vous commencez à vous sentir épuisé ou trop stressé, faites une pause.

Déconnectez-vous (réellement)
En vacances, essayez de vous déconnecter le plus possible. Oubliez votre travail. Désactivez les notifications. Essayez de désactiver l'accès à votre messagerie professionnelle si votre équipe est d'accord. Prendre le temps de réellement se déconnecter vous rendra plus productif à long terme.

Soyez conscient de ce qui vous épuise et de ce qui vous motive
Certaines personnes ont besoin de pouvoir se concentrer pendant plusieurs heures pour donner le meilleur d'elles-mêmes. D'autres ont besoin d'interactions sociales plus fréquentes. Savoir quels projets et quelles interactions vous stimulent, et lesquels vous ralentissent, vous permettra de gérer plus facilement votre énergie. Si vous n'êtes pas convaincu, essayez d'utiliser notre tableau sur le potentiel créatif.

Ne passez pas tout votre temps sur Zoom
De nouvelles études suggèrent que tenter d'interpréter le langage corporel de vos collègues, ce que vous faites naturellement en personne, s'avère plus compliqué et épuisant en visio. Évitez de vous fatiguer sur Zoom en équilibrant les visioconférences avec des options asynchrones comme les documents cloud et les applications de chat pendant la journée. Vous pouvez également essayer de désactiver la caméra lorsque vous avez besoin d'une pause.

 

 

Plus dans la catégorie Future of Work

Remarque : nous publions parfois des articles relatifs à des produits et fonctionnalités avant leur lancement officiel.
La date de disponibilité et les caractéristiques exactes de ces produits et fonctionnalités peuvent être différentes des informations présentées ici.
Toute décision d'achat doit tenir compte des fonctionnalités actuellement disponibles.