Pourquoi les grandes entreprises devraient penser comme des employés — Dropbox Business Blog France

Pourquoi les grandes entreprises devraient penser comme des employés
Partager 
23. septembre 2018 — 5 min de lecture

Pourquoi les grandes entreprises devraient penser comme des employés

La progression rapide des technologies dans le monde du travail pourrait laisser penser que les employés ont de moins en moins voix au chapitre. Il n'en est rien. Au contraire, la culture d'entreprise devient même de plus en plus centrée sur l'humain. La moitié des employés de la génération Y déclarent qu'ils accepteraient un salaire moindre si le poste en question correspondait à leurs valeurs. Et malgré le discours autour du danger que représente l'intelligence artificielle pour l'emploi, Deloitte affirme que les carrières les plus fructueuses actuellement exigent des qualités intrinsèquement humaines. En effet, les compétences artistiques sont aujourd'hui aussi recherchées que les compétences scientifiques. C'est pourquoi les entreprises intelligentes font le choix de répondre à cette tendance, en adoptant des technologies davantage tournées vers l'utilisateur et une structure basée sur des équipes plus réduites par rapport aux bureaucraties traditionnelles. Leur mot d'ordre : se mettre à la place des employés.

Laisser les employés travailler comme ils l'entendent

Auparavant, les entreprises avaient tendance à adopter une approche descendante. Un responsable informatique négocie un contrat pour un nouvel outil ou un nouveau logiciel, puis les employés apprennent à s'en servir, aussi compliqué et contre-intuitif soit-il. Du point de vue de l'entreprise, cette pratique paraît logique : un outil plein de promesses au meilleur prix, tout simplement.

Malheureusement, cette approche se révèle de moins en moins efficace avec le temps. Aujourd'hui, les employés n'ont jamais eu accès à autant d'outils, de technologies et de logiciels. Ils commencent à utiliser leurs outils de prédilection au bureau et à expérimenter ce qui se fait de mieux sur le marché plutôt que de recourir aux produits de l'entreprise. Les décideurs essaient de réunir tout le monde sur la même plateforme, et les employés résistent encore et toujours.

Mary Meeker développe le sujet dans son rapport de 2018 sur les tendances Internet. Elle explique que les logiciels d'entreprise qui rencontrent le plus de succès sont ceux qui favorisent l'expérience client. Elle fait par exemple remarquer que Slack a d'abord conquis les particuliers grâce à son design intuitif avant de se faire une place dans les entreprises. Cette plateforme collaborative permet aux employés de travailler comme ils l'entendent, avec une réduction des e-mails de 32 % et des réunions de 23 %. En outre, la proportion de clients avec abonnement payant a augmenté de 30 % sur trois ans.

De la même manière, Mary Meeker explique que si Dropbox a été adopté par les entreprises, c'est grâce à sa facilité d'utilisation. Nombre d'employés ont commencé à se servir de Dropbox à des fins personnelles, puis ils ont commencé à partager des fichiers avec leurs collègues. Aujourd'hui, elle estime que Dropbox permet aux entreprises de réduire de 31 % les délais d'assistance informatique, de gagner 3 700 heures par an en gestion de documents et de multiplier par six fois le nombre d'employés dans des équipes transverses, un avantage énorme pour la collaboration à l'échelle de l'entreprise. Dans le cas de Slack et Dropbox, les employés se sont exprimés et les entreprises les ont écoutés.

Donner la parole à tout le monde

Laisser les employés choisir leurs outils préférés, c'est un bon début. Mais ils souhaitent également pouvoir influencer certaines décisions sans être freinés par des hiérarchies rigides ou autres silos. C'est exactement pour cela que les entreprises modernes se demandent quel type d'approche organisationnelle adopter pour satisfaire leurs employés.

De plus en plus, la réponse à cette question se traduit par des équipes plus horizontales et plus connectées. Dans son rapport Human Capital Trends de 2017, Deloitte conclut que les entreprises les plus performantes basculaient toutes rapidement vers ce modèle. Plutôt que d'optimiser leurs processus pour une efficacité à la chaîne, les entreprises intelligentes forment des équipes plus réduites et plus flexibles qui remplissent des tâches multidisciplinaires. Grâce à ce nouveau modèle, les meilleurs éléments passent de projet en projet et développent sans cesse de nouvelles compétences, tout cela avec une motivation constante.

Une structure plus horizontale permet également aux nouveaux employés d'apporter leur pierre à l'édifice plus rapidement. Quand les bonnes idées n'ont pas nécessairement besoin de provenir d'en haut, les entreprises ont plus de chances de trouver des solutions créatives à leurs problèmes les plus ardus. Cette philosophie organisationnelle est attrayante pour les employés, et en prime, elle est payante pour l'entreprise.

Plus les technologies évolueront, plus nous verrons les entreprises recourir à de nouvelles approches pour s'y adapter. Les tendances actuelles pourraient durer, mais elles pourraient tout aussi bien rapidement déboucher sur quelque chose de nouveau. Peu importe le moment où la nouvelle vague surviendra, elle proviendra sûrement des employés, et non des entreprises.

Pour en savoir plus sur l'optimisation de la collaboration dans votre équipe, téléchargez notre eBook, Mieux travailler ensemble.

Plus dans la catégorie Conseils et avis d'experts

Remarque : nous publions parfois des articles relatifs à des produits et fonctionnalités avant leur lancement officiel.
La date de disponibilité et les caractéristiques exactes de ces produits et fonctionnalités peuvent être différentes des informations présentées ici.
Toute décision d'achat doit tenir compte des fonctionnalités actuellement disponibles.